Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 08:37

Spring !

Après de longs mois d'inactivité webeuse, il est bien temps de faire bourgeonner ce blog ! Une fois n'est pas coutume, voici un croquis inédit, une case finalement coupée au montage suite à une subtile retouche du scénario du tome 1 de la Guerre des Amants (titre - rappelons-le - encore et toujours en discussion…) Ce soldat de dos n'aura donc jamais l'occasion d'être crayonné définitivement, pas plus qu'encré, et encore moins mis en couleur… Qu'il est ingrat le métier de figurant de papier !

Quant au "n'aie pas peur ma belle", il est définitivement biffé des dialogues, mais rien ne vous empêche ce qu'il aurait pu dire avant, ou après

Cette case évacuée, le montage a pu reprendre et me voilà à 30 pages encrées, et plutôt pas trop en retard…

Case soldat 150

Repost 0
Published by oliviermangin.over-blog.com - dans BD
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 10:00

IMG_0116.jpgGisors c'est déjà si loin derrière...

Un début de septembre aux marches de la Normandie, un rendez-vous inoubliable et incomparable avec la fine fleur des organisatrices de Festival, à savoir Annick et Véronique, aka "Les Filles de Gisors", et leurs innombrables complices !

 

Ce festival-ci a eu une couleur toute particulière, l'ami Gilles Chaillet si faible dans sa chambre d'hôpital était dans toutes les têtes... Nous avons pu lui rendre visite pendant ce week-end avec Christian Gine et Rita, sa femme, et remettre à Gilles un précieux message de l'équipe du festival.

 

Ce fut un moment tout à fait hors du temps... Un dernier rendez-vous plein d'émotion et de douleur sourde...

Des échanges nourris d'encore un peu d'espoir avec un ami qui s'en va...

 

Et c'est bien pour Gilles qu'a eu lieu cette standing ovation par toute l'équipe et tous les auteurs lors du repas de samedi soir...

Les yeux étaient embués et les coeurs serrés tant ce sacré bonhomme a eu la capacité de se faire aimer par tous ceux et toutes celles qui l'ont croisé une ou plusieurs fois dans leur vie.

 

Et puis il y a eu la fête, toujours inouïe, que préparent ces sacrés normands... Inracontable, mais que cette image du plus beau crâne du 9e art - celui de François Duprat - en soit le témoignage lointain...

 

Que vive longtemps ce drôle de festival, unique en son genre, et son esprit à nul autre pareil !

Repost 0
Published by oliviermangin.over-blog.com - dans BD
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 00:55

Bédéthon on the road again !

Nouvelle édition du Bédéthon ce samedi 3, toujours à Lomme, toujours au Collège Jean Jaurès,

avec une brochette de bons camarades.

Les infos sont là :

link

C'est évidemment l'occasion de soutenir le projet Téléthon via la BD, et les dédicaces et ventes d'originaux. Bref un must avec un bon esprit. L'affiche virevoltante de cette édition est signée François Duprat.

J'espère y croiser quelques nouveaux lecteurs ou des plus anciens égarés en route...

 

C'est aussi l'occasion, avant, pendant et après, de souligner l'énergie communicative de Philippe ZYTKA, organisateur à très grand coeur.

A samedi ?Bedethon-Flyer-001.jpg

Repost 0
Published by oliviermangin.over-blog.com - dans BD
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 21:24

Gilles,

 

Tu as tiré ta révérence le mercredi 14 septembre.

Déjà plus de 2 mois…

 

Je suis sûr que tu as pu voir tous ceux et celles qui se sont retrouvés le jour de tes obsèques.

Il y avait du soleil sur Villetaneuse, Chantal et tes enfants étaient au cœur de toutes les attentions. Ton frère a joliment parlé de toi, tes compères éternels que sont Didier et Christian t’ont adressé leur très beau salut.

 

Je t’ai connu bien plus tard évidemment, et pour une trop courte décennie...

 

Peu importe, j’aimerais bien essayer de partager ici des choses qui me viennent à l’esprit quand je pense à cette intervalle où nous nous sommes côtoyés.

 

Parler d’abord de François (Dermaut), qui nous a « mariés », sachant que tu cherchais un dessinateur pour ton projet de polar contemporain, et que moi je cherchais à avancer en BD…

 

J’ai l’impression d’entendre nos premiers coups de fil : dès le début, ton élégance dans l’échange. C’est si rare l’élégance… Un vouvoiement poli, une certaine prudence réciproque, et de mon côté, une sacrée trouille à l’idée de te soumettre des premières recherches…

Des petits doutes en rab’ : tu as écrit un polar contemporain… et je n’avais jamais rien dessiné se passant de nos jours. Tu parlais de télévision …et je ne la regarde plus depuis 15 ans …

Le héros était une héroïne …et mes crayons avaient surtout croqué des hommes

 

… Bref…

 

Les premiers envois …par courrier ! Ce merveilleux moyen de communication quasi paléolithique, permettant d’installer des laps de temps dans les échanges…Et que nous garderons toujours comme média privilégié, eu égard à ton aversion pour le courriel.

Des compliments et des encouragements… Les personnages vous plaisaient, à Chantal et à toi ! Tous imaginés à partir de vos descriptions de caractères, sauf JPP, le flic grande gueule à qui tu as souhaité donner les traits de ton ami Jean-Pierre …Et que tu as aussi croqué en Van Loo dans Vasco !

 

Les premières planches, et ma première venue chez vous. La découverte d’un foyer magnifiquement accueillant. Une caverne d’Ali baba pour le fou de BD que je suis : ton atelier, l’incontournable doc (que tu permutais selon ton travail du moment), les rayonnages pleins de tes milliers d’albums, dans toutes les langues…

J’étais chez Gilles Chaillet. J'étais chez un très grand !

…Et le régal de t’entendre raconter « ton » histoire de la BD, vécue de l’intérieur depuis les premiers pas en maquette chez Dargaud jusqu’à tes projets chez Glénat, en passant par l’incontournable et terrible expérience « Martin ».

 

Une journée de travail chez toi, Gilles, c’est l’inénarrable histoire de la BD + les bénéfices comparés de la gomme électrique et de la lame de rasoir + un moment gourmand + un échange enthousiasmant sur les planches en cours + une goutte de très bon whisky + un exposé magistral sur les venelles de Rome + …..

 

Tes remarques ô combien justes sur mes dessins, et quelques clés que je conserve précieusement …Pour essayer de progresser !

 

La signature du contrat finalement, chez Glénat, un matin de novembre je crois, non sans que j’ai refait 3 fois l‘encrage de la planche 1 du « quatrième pouvoir ».

 

Les planches, les échanges, la recherche du coloriste...

 

Le flip de faire ma première couverture, et vos encouragements, à Chantal et à toi …Et finalement je l’aime beaucoup cette première couverture !

 

…Et enfin le premier bouquin, imprimé avec nos 2 noms côte à côte !

La fierté de l’avoir fait avec toi, avec vous deux…

 

Le Tour de France des (bons) festivals ; guidé par ton expérience et le tapis rouge pré-déroulé…  Gisors évidemment et ses incomparables « filles », Angoulême, St Laurent, Arles, Fabrègues, Bruxelles, etc…

 

Les premières dédicaces : toutes mes excuses à ceux qui ont essuyé les plâtres…

La fascination de voir tous tes lecteurs, qui parfois se risqueront jusqu’à lire « Intox », en dépit de nos différences stylistiques !

 

Cette expérience inaugurale s’est approfondie avec les tomes suivants, j’ai souri à vos discussions homériques avec Chantal sur certains points du scénario, nous avons découvert les ventes (qui auraient pu être meilleures), d’autres festivals, encore et encore… Et les rencontres avec tes amis du 9e art (mais pas que, ta curiosité et ta personnalité débordant tellement au delà...), l’émergence de ton chef-d’œuvre romain, dont tu m’avais montré avec des étoiles dans les yeux les hallucinantes planches dès ma première visite, le travail d’une vie…

 

Évidemment, même « Intox » terminé nous nous sommes recroisés encore et encore, chacun avec ses histoires… Bientôt est arrivé « Vinci », un autre sacré morceau avec Didier, et le plaisir garanti pour des lecteurs que vous emmenez planer au dessus de Milan… Une histoire superbe pour laquelle tu auras obligé ta main capricieuse à aller jusqu’au bout d’elle-même…

 

Nos coups de fil les plus récents ont forcément évoqué ton combat contre cette saloperie de maladie, mais tu as toujours gardé (comment ?) un sourire qui s’entendait à 300km de distance… Et ton instinct de vie, tes projets encore, entravés par la fatigue, mais qu’importe, les légions galopent sous le soleil de Syrie et le pinceau de Christian… Et elles galoperont encore longtemps sous l’œil attentif de Chantal…

 

Rome, Vinci, Les Boucliers de Mars… Sacrée apothéose Gilles ! Et toi qui doutait…

 

Un petit dernier mot : bosser avec toi m’a appris une certaine idée du travail, du perfectionnisme, un refus du facile... Permets-moi d’essayer d’en garder l’esprit et de tenter de le faire vivre encore et encore… Avec d’autres, pour d’autres histoires, où il y aura toujours un peu de toi…

 

Alors pour Duke Ellington, pour ta confiance enthousiaste, pour les fous rires, pour Chantal et pour toi, pour les fêtes d’Eaubonne, pour l’amour du décor, pour Intox, pour Léa, pour Didier, Christian, Rita, Patrick, François et les autres, pour ton immense talent…

 

Merci.

 

Salut Gilles.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by oliviermangin.over-blog.com - dans BD
commenter cet article
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 00:12

Festival-Gisors.jpgHop Hop Hop c'est la rentrée des dédicaces !

Alors je m'en vais retrouver une joyeuse bande d'excellents camarades dès samedi prochain pour 2 jours de festival à Gisors. Un festival hors norme, une organisation menée d'une manière unique par les Girls (de Gisors), et la promesse de 48h bien particulières grâce entre autre à l'eau (de Gisors)... Avis à ceux ou celles qui traîneraient leur guêtres en Normandie en ces jours un poil bruineux...

Repost 0
Published by oliviermangin.over-blog.com - dans BD
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 00:09

4_1case.jpg Vodka !

Après douze mois de break, me revoici intensément au travail... Nouvelle série, nouveau scénariste, nouveau cadre... J'ai le grand plaisir de démarrer cette nouvelle aventure avec Jack Manini, dessinateur & scénariste (selon les phases lunaires). Après "La loi du Kanun" et "Catacombes" avec Michel Chevereau et "Hollywood" avec Marc Malès, c'est donc avec moi que Jack racontera "La Guerre des Amants" (titre particulièrement provisoire...).

 

Ça commence comment ?

Saint-Petersbourg, Octobre 1917...

Une jeune femme marche dans la nuit du Palais d'HIver, un lourd fusil à la main...

 

Après l'Ultime Chimère et son drame sur fond de sixties londoniennes, j'ai donc fait un bond de 50 ans en arrière pour me balader dans les décors somptueux du crépuscule tsariste... De quoi régaler (ou rendre fou) le dessinateur amateur d'architecture... 

Mais "La Guerre des Amants" (titre définitivement provisoire) sera surtout un triptyque qui parlera d'amour, d'art, de révolution(s), et de lapin qui est en fait du chat...

Merci évidemment à Franck Marguin, notre Directeur éditorial chez Glénat, d'avoir permis notre rencontre, maintenant au boulot ! Un article qui en parle un peu c'est ici

Repost 0
Published by oliviermangin.over-blog.com
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 00:13

Laatste Nieuws ! 

Image-1.png...Et voici que paraît enfin (d'après ce que je pense avoir compris là link) le 3e tome de l'Ultime Chimère dans sa version néerlandaise. C'est Silvester qui édite cette version, et la parution se fait donc avec un certain décalage par rapport à la version française (ou francophone) originale.

C'est l'occasion de rappeler qu'en néerlandais l'article "la" se traduit en "De", et que donc, ce volume s'appellera "DE LEGENDE" pour tous les lecteurs et toutes les lectrices d'Amsterdam, la Haye, Ypres, Courtrai, Anvers, et notamment, Marieke, Marieke, je t'aimais tant, entre les tours de Bruges et Gand (aaaaahhh le grand Jacques...).

Penchons-nous à présent sur la traduction de 'l'Ultime Chimère", qui devient, c'est amusant, "De Pijl Van Nemrod', que nous nous hasarderons à traduire par "La Flèche de Nemrod". Ça se tient !
Nous sommes loin des étranges mutations, et notamment celles du 7e art. Un exemple parmi tant d'autres : "She wore a yellow ribbon" de John Ford, a été subtilement traduit par la "Charge héroique"...(sic)

Cette parution me fait bien plaisir, elle exotise ma bibliographie, et j'espère croiser prochainement un batave lecteur venant se faire dédicacer sa "Pijl Van Nemrod"...

 

Repost 0
Published by oliviermangin.over-blog.com - dans BD
commenter cet article
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 12:00

Bateau ecosse

Ile de Mull, 28 avril 2011. Vacances de printemps aux confins de l'Ecosse, dix jours pour refaire connaissance avec les moutons, la lande et les single tracks. Et ce 28 avril, alors que Kate et William s'embrassaient sur le balcon de la maison de leurs grand-parents, une rencontre inattendue avec 2 épaves de bateaux de pêche écossais, 2 squelettes de bois fichés dans la vase à quelques miles de l'embarcadère du ferry... Et une vraie dose d'émotion, car c'était là exactement le modèle de bateau que j'ai utilisé dans l'Ultime Chimère 6. Le récit se déroulant dans une île fictive de la Mer du Nord, j'avais repéré et documenté sur le net ces bateaux typiques des côtes calédoniennes. Cette fois-ci je me suis retrouvé face au modèle... Impressionnante, cette grande carcasse échouée, membrures déchirées et vieille hélice rouillée, bouts de cordes qui traînent et engrenages verdis par le temps...

Repost 0
Published by oliviermangin.over-blog.com - dans BD
commenter cet article
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 23:21

PixelHoussinBack from pas loin...
Le festival de BD de Roubaix, sa colorée Salle Wattremez, son public sympathique, sa brochette d'auteurs made in un peu partout, sa sympathique orga studianto-fureto-lionnesque.

 

J'y ai pointé mes crayons le samedi 13 mai uniquement, pour une dense journée de dédicaces équitablement réparties entre Intox et l'Ultime Chimère, voire même quelques réapparitions d'antiquités plus ou moins avouables (genre l'histoire de Roubaix en BD).

 

Pourquoi "3 hommes et une baignoire ?" Parce que mes camarades Laurent Houssin, Pixel Vengeur et moi-même avons profité d'une faille spation-temporelle entre fin des dédicaces et début des cacahuètes pour nous glisser dans l'ambiance culturelle et festive de la Nuit des Arts de Roubaix...

 

Notre point de chute : l'incontournable Musée de La Piscine - André Diligent, son architecture magnifique et ses collections XIXe / XXe. Moment plutôt rare par rapport aux contextes habituels des festivals, et l'occasion de voir des vraies toiles peintes, de vraies sculptures ; ce qui nous a permis un break dans la riregolade, jamais bien loin quand même... En attendant que ces deux forçats du dessin (ça sonne bien non ?) ne m'intiment l'ordre de retirer leur maîtresse silhouette de ce blog, je les affiche donc et leur témoigne mon amitié quasi sincère, et plutôt en contre-plongée.

Et la prochaine fois j'enlèverai mon doigt de l'objectif...

Repost 0
Published by oliviermangin.over-blog.com - dans BD
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 21:30

Le dimanche au soleil... Les raisons qui peuvent pousser un dessinateur de BD à répondre avec plaisir à l'invitation d'un Festival sont souvent très variables... Parmi celles qui m'ont fait répondre "OUI" très vite à l'invitation du "Festival des Calanques et des Bulles", il y avait la promesse "exotique" : début avril, promener ses crayons dans les calanques pouvait franchement mettre du soleil sur les planches... Dont acte, et d'où cette photo de gauche, lors d'une balade quasi caniculaire dimanche matin, menée par la sympathique équipe organistarice et étudiante. Parmi les autres raisons, il ya évidemment le plaisir de recroiser des camarades... Là c'est évidemment à droite que ça se passe : y figurent donc le magnifique Pixel Vengeur, un très doux cosplayer Totoro et ma pomme (à vous de trouver qui est qui...). D'autres croisements joyeux avec "Cha", FabCaro, M. et Mme Meynet, et Jérôme Lereculey en famille...

En même temps ça tombe plutôt bien qu'il y'ait des gens, puisque, et c'était une première, aucun de mes bouquins n'était présent sur le stand du libraire, la faute à un couac organisationnel..  La PJ est sur le coup.

Heureusement, de gentils fans avaient amené toute leur collection... Rdv à Roubaix en mai pour les prochaines aventures

 

Marseille.jpg

Repost 0
Published by oliviermangin.over-blog.com - dans BD
commenter cet article

Présentation

  • : oliviermangin.over-blog.com
  • oliviermangin.over-blog.com
  • : Le blog d'Olivier Mangin, dessinateur d'Intox, de l'Ultime Chimère et de la Guerre des Amants (éditions Glénat) / dessins / réflexions & co.
  • Contact

Recherche

Catégories