Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 12:00
In Germany Before The War

Randy. Randy Newman. Randy Newman à l'Ancienne Belgique, Bruxelles. Samedi 17 octobre. D'abord on se pince et puis on sourit : oui Randy Newman a délaissé le soleil (enfin l'épouvantable sécheresse) californienne pour enjamber l'atlantique et se poser à quelques encablures du Manneken Pis (#stéréotype), alors même que la pluie fait reluire le vieux pavé bruxellois (#stéréotype) et que Bruxelles, ma belle, sent la bière de Londres à Berlin. Bref, Randy est venu et donc Bruxelles pouvait rêver comme dirait le Grand Jacques (#stéréotype). Et nous y étions ! Nous = Laurent, saltimbanque New-Jerseyphile et récent quinca + ma pomme. D'ailleurs peu importe. En tout cas devant nos oreilles éberluées (oui ça s'éberlue des oreilles, à Bruxelles - c'est l'effet Mort Subite), le Randy septuagénaire à déroulé son fabulissime répertoire, solo au piano, la voix royale, et a charmé le public de l'AB entre deux apostrophes Randyesques en diable. Je ne me cacherai pas derrière mon Harrap's : non je n'ai pas tout compris… Un sommet pour nos 4 esgourdes ? In Germany Before The War, chanson autour du Vampire de Düsseldorf, ambiance incroyable : nous étions là, hypnotisés par les silences qui se glissent dans cette merveille glaçante… Pas que nous deux d'ailleurs : une salle entière sans un seul portable en l'air qui filme, photographie, gâche le spectacle, c'est un signe non ?

Thanks, Randy !

[ Pour rester dans l'époque et en fouillant dans mes archives, un café issu de ma documentation pour Bleu Bauhaus ]

Published by oliviermangin.over-blog.com - dans Musique
commenter cet article
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 22:51
Des Amants en librairie encore une fois

Et voilà, après une dernière attente liée au sprint final sur les couleurs et à la bousculade des titres chez l'imprimeur, Jaune Berlin est en librairie, essayant de se faire une place parmi les mastodontix de rentrée.

Cette sortie d'album me donne envie de redire à quel point cette trilogie a été une magnifique aventure de création à 6 mains avec Jack et Bérengère (j'ai l'impression d'être un acteur faisant la promo sur le mode "le tournage s'est super bien passé, l'ambiance sur le plateau était formidable, etc).

Une évidence : chaque collaboration a sa couleur, et quand on a un peu de chance, son charme particulier. Les 3 séries réalisées chez Glénat avec Gilles (et Chantal !) Chaillet, puis Laurent-Frédéric Bollée et enfin Jack m'ont rendu attentif à l'importance du décor, à la lisibilité des scènes et la force des plans, au travail sur le temps et le rythme via le découpage et la mise en scène, et enfin à l'approfondissement des personnages, de leurs caractères propres…
A priori, cela devrait un peu se remarquer :)

Côté couleurs, après 6 albums en complicité avec Super Bruno Pradelle, le travail avec Bérengère sur la Guerre des Amants a été une nouvelle étape fascinante, tant elle a habité les personnages de la trilogie de sa palette lumineuse et colorée…

…Et demain ? Si tout se passe bien, nous devrions bientôt repartir vers de nouvelles aventures avec Jack …mais c'est une autre histoire !

Published by oliviermangin.over-blog.com - dans BD
commenter cet article
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 15:07
Les Amants se baladent…

Guten tag le blog !

Notre chère "Guerre des Amants" me plaît aussi pour le mélange cosmopolite de ce récit : cet américain et cette russe qui se baladent en Allemagne à la rencontre de professeurs hongrois ou néerlandais …mais c'est Erasmus en 1923 ! C'est donc avec une jouasserie non feinte que j'ai reçu des exemplaires de Zack, magazine allemand de BD qui nous publie depuis le n°189. Joie bissée puisque nous sommes en couverture du n°190 ! On remarquera au passage l'intégration assez cool du logo Zack sur la peinture murale du tome 1 : comme un graph supplémentaire déboulé d'un siècle plus tard. En tout cas, les lecteurs germanophones d'Allemagne, d'Autriche et de Suisse peuvent désormais lire l'histoire dans la langue de Goethe.
A quand une séance de dédicaces au Bauhaus ? On peut toujours rêver !

Published by oliviermangin.over-blog.com
commenter cet article
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 07:55
La Guerre des Amants = 29/47 !

Me voici début mars quasi au début du bout du chemin de la Guerre des Amants

29 pages encrées ont été partagées et livrées chez Glénat, en train d'être amoureusement scannées et nettoyées avant leur livraison à Bérengère. La mise en couleurs se fera en mai et juin, et l'album est attendu en librairie fin août… 10 autres pages sont quasi finies, 4 de plus déjà crayonnées… Cette conclusion de trilogie est forcément à double tranchant : l'excitation d'arriver au terme, avec un tome 3 que Jack et ma pomme avons bichonné au maximum, et le potentiel baby blues qui suit parfois l'abandon de personnages auxquels on tient beaucoup (et Bérengère tout autant que nous)…

Qu'à cela ne tienne, d'autres histoires se préparent ! D'autres récits s'échafaudent…

Et puis avec le printemps revient la saison des dédicaces ! Rendez-vous à Fort Mardyck les 28 et 29 mars par exemple.

Et pour fêter ça, un extrait de la planche 39 du tome 3. Des hommes, des portes, des rails…

Published by oliviermangin.over-blog.com
commenter cet article
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 08:23
Des voeux pour 2015 ?

Evidemment le gros doute de ce début d'année. Est-ce que cela a un sens d'envoyer des messages de voeux à vocation débilisante quand des dessinateurs se font massacrer à l'AK 47 parce qu'ils …dessinent ?

Réponse : oui, Gomme must show on (non cela ne veut rien dire) !
Et surtout en profiter pour penser à Charb, Cabu, Tignous, Wolinski, Honoré, aux 12 autres morts de ces jours horribles et pour dire une fois encore que c'est le moment d'être plus fraternels que jamais…

Published by oliviermangin.over-blog.com
commenter cet article
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 12:20
Gisors Once More !

GISORS est un festival en Or piloté par des filles en platine sur une organisation en béton avec un énorme coeur tout chaud dedans. La 18e édition n'a pas dérogé à la règle, mes compagnons de voyage, messieurs Libessart et Duprat, peuvent en témoigner, ainsi que toute la fine troupe croisée là bas (cf. éditions précédentes)

Pour ma pomme (à cidre) cette nouvelle expérience avait un goût particulier puisque j'étais en charge de l'AFFICHE. Exercice fascinant et intimidant qui s'est transformé cette fois en ode aux Bovins. L'occaze de transporter dans les verts prés de Normandie quelques silhouettes emblématiques du 9e art, et de proposer à tout un chacun de chercher à identifier les 32 personnages planqués sur ce jaune solaire…

Il n'en fallut pas plus aux Gisors Girls pour installer un troupeau délirant de vaches BD (3 dans ce Festival, et thématiser vachement tout ça. Sur l'image juste là nous retrouvons donc bibi (2) encadré de Véronique et d'Annick, cette dernière ayant poussé la délicatesse et le souci du détail jusqu'à reproduire sur toile la couverture et une case de la Guerre des Amants (1). Devant tant de gentillesse je fonds, ni une ni deux je leur ai offert l'original de l'affiche (4).

Vite un autre Gisors !

Published by oliviermangin.over-blog.com
commenter cet article
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 22:32
J'ai encré Adolf

La guerre continue ! Me voilà à batailler avec l'encrage des premières pages du tome 3 de La Guerre des Amants …Et voilà que Jack convie du costaud en matière de démence meurtrière et de crime de masse : feu Adolf.

Dessiner cette guest star amène à se confronter avec le monstre, à le guetter et le traquer dans différentes sources visuelles, à cliquer timidement dans des sites où le pire est érigé en saine doctrine de vie… Le web en regorge, il suffit de se baisser…

En face à face, le regard clair est parfaitement glaçant. Vite, re-re-revoir Le Dictateur et laisser Chaplin le déboulonner comme il faut.

Autre solution pour apaiser le mal : dénicher une ou deux photos où le Führer est ridicule, genre début des années 20…

D'autres vilains se nichent dans le 3e volet, il faudra attendre quelques mois pour les découvrir !

Published by oliviermangin.over-blog.com
commenter cet article
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 12:03
Back from Normandie aussi

Nouveau trip avec Jack : après Lyon, après les monts enneigés, double balade parisienne et caennaise. D'abord Paris chez Univers BD pour une dédicace dans une aussi belle ambiance humaine qu'il y a un an, avec un compagnon pour l'après-midi, le talentueux Maxime Trystram pour La Vallée (entre autres). Ensuite soirée boulot chez Jack pour nous caler définitivement sur le storyboard du tome 3… Et nourris de nos rêves nocturnes, nous remettons ça dans l'Intercité flambant pas neuf, samedi matin lors de notre voyage vers Caen (ct photo)

Inspirés par les tissus délicieusement eighties et les garnitures plutôt fatiguées, nous bouclons pour de bon le bazar, signons de notre sang, crachons par terre comme des pas polis et hurlons notre cri de guerre, "Na Zdorovie Kandinsky !" juste avant de piquer le micro-roupillon ferroviaire de rigueur !

Et ensuite, arrivée dans le Salon de Caen : sous le soleil, décor magnifique, hyper huilé, orga au cordeau, accueil sympa, encore un chouette libraire BD (BD r'art à Caen), déjeuner avec quelques camarades (entre autres Karl T) et dessins dans la foulée…

Roulé-boulé vers 19h pour remonter dans l'Intercité vers Paris, sans Jack qui enchaînait le dimanche. Et là, angoisse, désespoir, vertige : Mon poche du moment était resté chez Jack ! Le voyage paraît soudain beaucoup beaucoup plus long, avec ses escales mythiques (aaah, Lisieux !). Arrivée quand même un moment à Saint-Lazare (oh la belle horloge), direction RER E pour filer Gare du Nord… Une photo en passant, ces escaliers me fascinent et pour une fois ils sont magnifiquement …vides ? Nouvelle douleur du voyageur qui réalise que la liaison est interrompue, et que les 2 plantons à casquettes n'ont pas pensé à lui signaler AVANT qu'il ne s'engouffre dans l'interminable descente !!! Pas grave, on remonte avec le gros sac, métro, re-métro, arrivée bien tard à Lille et un bus pour finir… C'est loin la Normandie !

Published by oliviermangin.over-blog.com
commenter cet article
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 23:08
Back from un peu partout #2

Pour la route, encore quelques clichés du trip à #Bonneville ce dimanche 11 mai : du ciel qui moutonne, de la neige encore, de l'asphalte mouillé, du contre-jour, des sucrettes (si si) sur le bar du salon, Pierric Guittaut & Eric Maravelias, auteurs de polars + Laure et Luciane, bibliothécaires, tous en goguette en clôture de salon devant un PMU aussi rustique que son patronyme…

Published by oliviermangin.over-blog.com - dans BD
commenter cet article
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 12:53
Back from un peu partout #1

La Guerre des Amants s'est beaucoup baladée dans ce printemps dense et exubérant côté dédicaces, avec à la clé une improbable traversée de la France, en duo ou en solo, d'Est en Ouest et en zigzag… Notamment une première lyonnaise chez "LaBD" (difficile de faire plus clair), chouette librairie tenue par Valérie et Patrice sur la colline de la Croix-Rousse ; beau quartier, accueil gourmand (miam) et belles rencontres au côté de Jack qui présentait son tout frais "SOS Lusitania" tome 2.

Le soir-même j'ai enchaîné via Genève pour atterrir et découvrir Bonneville et son 13e salon du Livre, porté par une association locale de passionnés de culture haut-savoyarde et boosté cette année par le duo Laure et Luciane, deux bibliothécaires (médiathécaires ?) passionnées qui avaient réuni un plateau d'auteurs mixant polars, jeunesse, et un tout petit peu de BD : Guillaume Bianco pour Billy Brouillard et ma pomme.

Bonneville, l'occasion de découvrir un improbable et minuscule radiateur dans un hôtel, de croiser le siège alpin d'Ypsos, de renouer avec le Génépi, de dédicacer à tour de poignets pour plein de lecteurs et lectrices descendus de l'alpage (…aml savoyard, c'est pour rire), et de parler avec des gens qui font des livres sans images !

Un regret au tableau : mon arrivée tardive m'a fait louper la raclette, et pas de fougne à l'horizon…

Published by oliviermangin.over-blog.com
commenter cet article

Présentation

  • : oliviermangin.over-blog.com
  • oliviermangin.over-blog.com
  • : Le blog d'Olivier Mangin, dessinateur d'Intox, de l'Ultime Chimère et de la Guerre des Amants (éditions Glénat) / dessins / réflexions & co.
  • Contact

Recherche

Catégories